Ecole Gynarchique Index du Forum

Ecole Gynarchique
Forum gynarchiste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Question

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ecole Gynarchique Index du Forum -> Ecole Gynarchique -> Accueil
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
justeunequestion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Nov - 15:41 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

Bonjour,
J’ai découvert la gynarchie par Hazard, j’ai lu ce mot quand Facebook  m’a suggéré un groupe. Curieux, j’ai commencé à m’intéresser ce phénomène, en faisant des recherches sur internet .J’ai  lu les règles, des témoignages  et le concept de la gynarchie (soumission, domination, etc…). Je comprends que chacun a sa vie et si le couple est heureux, tant mieux. 




Mais ensuite je suis tombé sur deux témoignages troublants. Bien que j’ai trouvé ces 2 récits sur un forum qui lutte contre la misandrie et en l’occurrence contre la gynarchie, la source est cité (http://antimisandry.com/chit-chat-main/15576.htm). Hélas le forum original sur lesquels  ces 2 récits ont été postés est  hors ligne depuis. 




Le premier raconte l’histoire d’un « mâle » qui a été endoctriné par la mère sur la supériorité des femmes envers les hommes depuis son enfance. Puis à l’âge de 14 ans, sa mère lui dit qu’elle n’est plus sa mère mais sa propriétaire ! Ensuite, ses sœurs, dès elles atteignent leurs 13, deviennent des déesses (avec  certificats remis par la mère) commencent à dominer et dicter leur loi à leur frère ainé et leur père. 




Le second témoignage celle d’une femme dominatrice /déesse.   Son récit est quasi similaire au premier. Là il y a aussi l’endoctrinement sur elle et sur son frère. Elle a aussi pris le pouvoir sur son frère et père. Ils prenaient des cours de correspondance  dès l’enfance. Ils étaient aussi privés de télé. La différence avec le 1er récit est que sa mère s’abandonnait des jeux « tactiles » quand ils étaient des  enfants  mais il n’aurait pas eu  d’abus, dit-elle.    Bref, je pose ma question : l’endoctrinement des enfants n’est-elle pas choquant selon vous ? Ca me paraît assez excessif, non ? Ailleurs, la dame du seconde témoignage n’a pas fait subir la même expérience  sur ses propres enfants.




Merci de m’avoir lu, Mesdames et messieurs !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 8 Nov - 15:41 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Madame K
Maîtresse

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2014
Messages: 517
Localisation: herault

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 18:46 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

Bonsoir , 


Pour ma part je n ai qu une chose a dire ,,,,les enfants doivent vivre leur vie d enfant , d' insousiance 
on doit leur montrer le chemin a prendre, eviter les intersections (pour eviter les derives)....et veiller a leur bonheur


bienvenu a vous


MK
_________________
respect des engagements ,la sincerité, l humour, les exces parfois MK


Revenir en haut
Josiane
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2013
Messages: 1 858

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 21:34 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

Chère K,

Je crains de ne pas être aussi accueillante que toi pour cette "question".
Et j'espère sincèrement que tu voudras me pardonner.

Je n'ai pas envie de répondre à cette "question".

Je ne sais pas quelles âneries sont discutées sur les sites "qui luttent contre la misandrie".
Et je me flatte de les ignorer.

Ce que je sais c'est que la présente école gynarchique
ne prête
et ne prêtera jamais
la moindre bienveillance
aux propos un tant soit peu pédophiles.

Notre forum ne s'adresse ni aux enfants
(c'est écrit en tête)
ni à ceux qui s'y intéressent de trop près.

Notre seul et unique souci les concernant
s'appelle la protection de l'enfance.

Passez votre chemin monsieur le questionneur.

Josiane.



Revenir en haut
alizé
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Nov - 23:05 (2015)    Sujet du message: Re: Question Répondre en citant

justeunequestion a écrit:
Bonjour,
J’ai découvert la gynarchie par Hazard,
(....)




Merci de m’avoir lu, Mesdames et messieurs !








Hé bien, cher monsieur "justeunequestion"
... merci d'être passé en coup de vent pour lâcher votre boule puante et ne pas revenir....

ça ne manque pas de sel, votre intervention;
vous dites avoir découvert par "Hazard" ( .. heu, non, par hasard, il me semble) ... quoi donc ?


"Mais ensuite je suis tombé sur deux témoignages troublants. " ....
Pas de source, d'origine, enfin vous tentez de le faire mais la source n'existe plus, c'est ballot, comme exemple ! Pas l'once de la moindre crédibilité ...?
Par contre, lisez la presse quotidienne, cher "justeunequestion", vous serez édifié par les faits divers de la misère humaine, la vraie, celle où il y a des gens qui souffrent de la bêtise et de la méchanceté des autres, pas besoin d'aller faire un procès à une soi-disante gynarchie qui n'existe que dans la tête de gens mal intentionnés., si vous voulez vous émouvoir et dénoncer des ignominies, vous avez de quoi occuper toute un vie, je vous assure, sans venir tenter de jeter du discrédit là où il n'y a pas lieu d'en avoir dans cet espace de réflexion qui n'a même jamais prôné d'écraser une mouche.

"...Le premier raconte l’histoire d’un « mâle » qui a été endoctriné par la mère sur la supériorité " ... etc et blablabla ....
Vous voulez qu'on en fasse quoi ici de ce propos ?
Un peu comme si on accusait l'institution du mariage d'être la source des violences conjugales et responsable, par exemple , des femmes et des enfants battus ?

"La différence avec le 1er récit est que sa mère s’abandonnait des jeux « tactiles »...."
heu, "justeunepetiteprécision" =  "s'adonnait à" et non pas "s'abandonnait" qui n' a pas de sens,
là encore, cher (monsieur ?) lisez la presse quotidienne sur les cas avérés ( j'ai bien dit avérés, pas colportés) de pédophilie , vous aurez de quoi vous émouvoir et du boulot avant de nous en faire en retour ici un compte rendu exhaustif.

"Ca me paraît assez excessif, non ?"
Oui, ça l'est, je veux dire votre forme d' "émotion" déposée ici l'est, excessive, et pas réfléchie du tout, étayée on n'en parle même pas ...

non mais je vous assure,  laissez un peu tomber internet, ou faites en un autre usage, et là je m'adresse à vous sérieusement, achetez la presse quotidienne, vous aurez de l'émotion et de la matière à juger ce qui est excessif.


Revenir en haut
JusteuneQuestion
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2015
Messages: 6

MessagePosté le: Lun 9 Nov - 16:55 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

Bonjour,
Je suis obligé de m’inscrire car certaines personnes me prêtent des intentions douteuses que je n’ai pas et c’est scandaleux. Je parle de l’endoctrinement et on me parle de pédophilie ! Il faut le faire quand même !
La gynarchie est, pour certains, un mode de vie basé sur le concept soumission /domination auquel les personnes désireuses s’adhèrent (si j’ai bien compris). Mais, pour d’autres, c’est une religion, un sorte de culte voire un modèle à exemple pour un monde idéal en faisant une idéologie .Or s’il y a une idéologie de culte, les dérives ne sont pas loin. Avant de découvrir ces 2 récits, je pensais qu’être adepte de la gynarchie était comme être libertin ou échangiste! Mais après avoir ces témoignages, ça m’a troublé et choqué car j’ai su qu’il y a des gens pour qui la gynarchie est bien plus que cela. Et ces gens imposent leur vision sur leurs enfants. Donc  j’ai réagi, peut-être mal, mais j’étais sincère et je ne mérite pas ces réactions de méfiance.


 Quant à la véracité des témoignages, personnellement j’ai cité ma source et celle-ci a cité la sienne (http://gynarchy.org/gynarchistforum ). Le fait que le forum, où ces récits ont été postés en premier lieu, est hors ligne ne résulte pas de ma faute. N’empêche que si vous cliquez ce lien, vous verrez que c’est le site lui-même (gynarchy.org)  existe bel et bien. En plus, ça fait 7 ans que ces 2 histoires ont relatées par un membre du forum anti-misandrie et 7 ans c’est long. Ensuite, ce membre a aussi posté plusieurs liens de sites gynarchiques  dont certains toujours en ligne comme celui de Elise Sutton. Je demande enfin pardon à Alizé pour mes faute de français ou orthographe. Je fais des efforts pour ce message mais je ne garantis rien.
Sur ce, je passe mon chemin comme Josiane souhaite.


PS : Vous pouvez supprimer mon compte si vous le voulez.
_________________
monsieur le questionneur (surnom donnée gracessement par Madame Josiane)


Revenir en haut
alizé
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 9 Nov - 17:53 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

Oui gynarchy.org existe, sur ce plan vous avez raison.
Mais la véracité et le sérieux qui émane de gynarchy.org me laisse rêveur.
Oui, ce site existe, et il y met surtout en "scène" une certaine Aline d'Arbant qui vend ses petits bouquins aux gogos, avec ces images façon 3D bas de gamme laides et grotesques comme illustrations ... chacun trouve son bonheur où il peut.
Mais ce site est détenu par la même personne qui se fait passer pour la fameuse "Aline" et qui est un homme, certainement pas une femme, un petit prof de quelques chose bien ordinaire qui fait son petit business depuis sa province, rien de plus.
A partir de là, parler de théories, d'endoctrinement, c'est du pipeau.... pour moi ça n'est qu'un truc pour vendre une mauvaise littérature qui n'arrive pas à la cheville d'un  roman de gare ordinaire.
On n'est pas obligé de croire à n'importe quoi, et non plus à ce qui se raconte sur internet.
Mais si ça fait fantasmer certains, pourquoi pas, les clients sont adultes.
De là à dire que des gens imposent leur vision sur leurs enfants, qui endoctrinent .... de quelle chapelle sont ces gens là s'ils existent vraiment, on peut se poser la question.

Mais je maintiens que les histoires d'adultes qui pratiquent des "jeux tactiles" avec des enfants ( c'est bien ça qui est cité, non ? et ça porte un nom ?) on en trouve bien plus de véritables dans la presse sans aller chercher dans une soi-disante gynarchie dont certains sembleraient se réclamer on se demande bien pourquoi.


Revenir en haut
JusteuneQuestion
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2015
Messages: 6

MessagePosté le: Mer 11 Nov - 16:49 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

Et vous  avez raison. La pédophile est un crime odieux qui est partout, personne ne conteste.
Quant à Alain Bertrand alias Aline D’arbrant, j’y ignorais que c’était un homme, j’ai su cela en vérifiant après vous l’avez signalé. C’est vrai que ça change tout. Mais c’est facile de  se tromper car le site est bien fait et il référence plusieurs autres sites (dont votre forum.) cela dit, ses écrits et BD, aussi mauvais soient-ils, sont bien présentés dans le moteur de recherche. L’erreur est humaine. Et même si ce monsieur en fait probablement son business, il a aidé à populariser la gynarchie à l’échelle mondiale malgré tout. En plus, qui est vraiment le ou la dépositaire en la matière ? Valerie Solanas avec son SCUM Manifesto qu’elle renie par la suite ? Lezdomme?  Personnellement, ce sont des femmes de type amazons (physiquement) qui m’attire. Facebook m’a suggéré la gynarchie en disant « amazons = domination = gynarchie » » .Mais je pense avoir raté mon entrée dans le domaine ! Pas grave !
_________________
monsieur le questionneur (surnom donnée gracessement par Madame Josiane)


Revenir en haut
Josiane
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2013
Messages: 1 858

MessagePosté le: Mer 11 Nov - 18:44 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

J'ai découvert la gynarchie
sur un site de discussion détenu par Anne Lezdomme.
Je ne connaissais pas ce "concept" (ça n'en est pas vraiment un)
mais j'ai aimé l'addition, le mélange intime
gynarchie = domination féminine + humour.
Vraie domination et humour diversement teinté, parfois carrément noir,
j'aime ça.

Sur ce forum quelques mâles sévissaient alors doctement,
causant de leur "esprit reptilien"
et de la nécessité de la pénectomie (ablation du sexe mâle).
Anne m'amusait et me plaisait,
mais eux pas du tout.
J'aime beaucoup exagérer
et même paraître odieuse
mais en restant au niveau du verbe.
J'ai attaqué brutalement les docteurs en gynarchie,
qui l'ont pris de haut
m'ont traitée d'idiote ("tu ne sais même pas de quoi tu parles, tu f'rais mieux de.."
puis sont partis, la tête haute
en disant qu'ils avaient tenté de "relever le niveau"
mais que rien n'y pouvait faire.
Moi je ne relève pas le niveau,
je l'abaisse.
Mon style convenait bien à Anne,
on a continué.

Je retrouve ce ton de "sérieux"
dans certaines attaques
au nom d'une "lutte contre la misandrie".
Je sais bien qu'il existe des hommes battus,
rabaissés, maltraités par des femmes
mais je n'assimile pas cela à de la misandrie,
ni la maltraitance des femmes à la misogynie,
alors que c'est tout simplement du vrai sadisme.
(remarquons bien et fort que Sade n'était pas un sadique, pas dans ce sens, sachant faire la part des choses)

Au nom de la lutte contre la misandrie
on lit n'importe quoi.
Des choses abjectes,
des choses irréelles,
pour une question inactuelle.
Je ne peux répondre de ce qui s'échange sur les autres forums,
je tiens seulement à pouvoir assumer ce qui se passe ici.

Tout le monde peut se tromper
et moi de même.
Si monsieur le questionneur
clarifie sans ambiguïté ses intentions,
et ses idées,
je lui ouvrirai les portes de notre espace de discussions,
passionnées, immorales, mais sereines.

Josiane.


Revenir en haut
JusteuneQuestion
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2015
Messages: 6

MessagePosté le: Jeu 12 Nov - 14:11 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

Écoutez Madame Josiane, franchement je ne sais plus quoi faire pour prouver que je suis sincère !!! j’ai découvert la gynarchie par facebook comme j’ai dit. Alors j’ai fait des recherches en tapant gynarchie ou gynarchy. J’ai lu plein de choses mais ce qui m’a fait réagi (peut-être maladroitement) c’étaient 2 récits précités m’a troublé et choqué. Mon intention était alors faire réagir le forum puis  j’ai senti, tort ou à raison, qu’on me prêtait des mauvaises intentions donc j’ai clarifié ma position. Est-ce que j’ai mal exprimé en lançant ma question ? Visiblement oui car Alizée et vous m’a bien secoué. Mais j’ai tenté de m’expliquer.


 Je ne savais pas qui était vraiment Aline D’arbrant. Mais je sais que vous êtes une adepte de la gynarchie depuis longtemps car j’ai vu un sorte de transcrit de discussion entre A.Lezdomme et vous datant 2005.  Je suis désolé aussi que vous ayez été attaquée par le passé par des militants « anti-misandrie » ou des mauvaises personnes mais je n’en suis pas un des leurs. J’avais dit où j’ai trouvé ma source par honnêteté sans connaître votre opinion sur le sujet.


 Maintenant, j’aimerais bien, je ne vous le cache pas, savoir un plus sur votre passion qui est la gynarchie car j’ai lu tout et son contraire ! Certains disent c’est une philosophie de haine. D’autres disent que la gynarchie est pour les anciens adeptes de BDSM qui veulent se concentrer sur le côté rationnel de leur couple tout respectant leurs personnalités D/s. il y a même quelqu’un qui dit trouver  l’humour là-dedans ! Razz
Je serais ravi que vos espaces  de discussion m’ouvrent leurs portes mais dans le cas contraire, ce ne sera pas un drame ! Car je ne suis pas un « troll ».


Au plaisir de vous relire Madame.
_________________
monsieur le questionneur (surnom donnée gracessement par Madame Josiane)


Revenir en haut
Josiane
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2013
Messages: 1 858

MessagePosté le: Jeu 12 Nov - 15:16 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

Bonjour,

Sachez bien que je n'ai pas de raison de mettre en doute
votre sincérité.
Aucune référence ne pourrait je pense
être assimilée à ce que nous faisons ici.
Pas la D/s car je n'ai jamais compris ce sigle,
et personne n'a été en mesure de me l'expliquer.
Ni les "anciens adeptes du bdsm" car je n'aime pas les classements, ni les casiers avec les étiquettes.

J'accepte de vous ouvrir nos portes,
nous n'avons rien à cacher.
Mais nous ne souhaitons pas
être lancées dans des remises en cause
que nous trouverions stériles
et hors de nos propos.
Nous avons tant à faire
que nous ne pouvons nous permettre
de perdre du temps en vaines et pénibles diatribes.

Soyez le bienvenu à l'école gynarchique.

Josiane.


Revenir en haut
JusteuneQuestion
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2015
Messages: 6

MessagePosté le: Jeu 12 Nov - 15:55 (2015)    Sujet du message: Question Répondre en citant

Merci pour votre confiance Madame!
_________________
monsieur le questionneur (surnom donnée gracessement par Madame Josiane)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:47 (2017)    Sujet du message: Question

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ecole Gynarchique Index du Forum -> Ecole Gynarchique -> Accueil Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com